Le leadership comme levier pour l’agroécologie

En 2015, la Fondation McKnight a accordé des fonds au Center for Creative Leadership (CCL) pour offrir un développement du leadership aux agriculteurs, aux chercheurs locaux, aux scientifiques, aux praticiens du développement et à d’autres parties prenantes clés du Programme de recherche collaborative sur les cultures, communauté de pratique en Afrique de l’Ouest.  La mission globale de l’initiative de leadership de 4 ans était d’améliorer leur efficacité en tant que leaders et d’améliorer leur collaboration intersectorielle, leur communication et leur prise de décisions. Un accent particulier a été mis sur l’égalité des sexes. Les femmes font partie intégrante de la main-d’œuvre agricole et il est essentiel d’accroître la participation des femmes au processus de leadership pour non seulement faire entendre leurs besoins, mais aussi pour tirer parti de leurs perspectives et de leurs idées uniques pour prendre des décisions et des mesures plus saines et durables.

CCL a conçu toute l’initiative en adoptant une approche holistique. L’ASC a interviewé les participants de l’initiative lors d’une visite sur le terrain par le biais d’entrevues individuelles et de groupes de discussion au cours de laquelle ces participants ont fourni leurs idées, leurs besoins et leurs lacunes pour aider à bâtir un parcours d’apprentissage adapté à leurs besoins et à leur contexte local. Le développement du leadership fourni a été simultanément personnalisé (moi-orienté), social (nous-orienté) et contextualisé. Il a également eu différentes phases d’engagement et d’applications de l’apprentissage. Pour la première partie de l’initiative, le CCL a formé 144 participants. Quarante-sept de ces participants ont ensuite reçu une formation de formateurs pour offrir des formations axées sur le leadership dans la deuxième partie de l’initiative. Tous ces participants ont ensuite entraîné 9385 membres et collègues de la communauté.

Cette initiative a généré trois types d’impact. Sur le plan personnel, les participants ont signalé un sentiment accru de conscience de soi, un effet plus positif (confiance, fierté) et de nouvelles habitudes et comportements (comme la recherche de commentaires, les dons ou l’expérimentation de plus). Au niveau interpersonnel, les participants ont signalé un changement positif dans la qualité des relations qu’ils entretiennent avec les autres qui les entourent. Au niveau contextuel, les participants, les membres de la collectivité et les enquêteurs principaux ont signalé l’établissement de nouvelles pratiques communes qui ont accru la communication, la collaboration, la prise de décisions et la confiance. Les membres de la communauté ont également signalé une influence positive sur leurs communautés au sens de la formation en leadership dispensé par les participantes qui permettait aux femmes de s’exprimer davantage et de participer également à la prise de décisions collectives. Cependant, l’initiative a également créé des frictions en termes de dynamique du pouvoir, car elle a remis en question certaines opinions traditionnelles et normatives sur qui est un leader et qui peut contribuer au leadership.

Resource Download:

McKnight_Leadership as a Lever for Agroecology_FR.opt (pdf)

Source:

Center for Creative Leadership (CCL)

Date:

6/3/2020

Resource Type:

Organizational publication or report

Community of Practice:

Farmer research network (FRN), West Africa